Retour

Crise forestière : la balle est dans le camp des industriels selon le syndicat

Sur la Côte-Nord, les entreprises Produits forestiers Résolu et Rémabec n'ont toujours pas repris leurs travaux en forêt, ce qui prive d'emploi des centaines de personnes. Le directeur québécois du syndicat Unifor, Renaud Gagné, affirme que ce sont les industriels qui peuvent mettre un terme à la crise qui perdure depuis dix mois, et non pas le gouvernement du Québec.

Selon Résolu et Rémabec, les mesures d'aide offertes par Québec pour compenser les coûts engendrés par les particularités de la forêt nord-côtière, dont l'infestation de la tordeuse des bourgeons de l'épinette, ne sont pas suffisantes.

Renaud Gagné estime que les industriels forestiers manipulent possiblement les communautés et les travailleurs touchés par la crise pour mettre de la pression sur le gouvernement et obtenir davantage de gains.

Plus d'articles

Commentaires



Rabais de la semaine