Retour

Croisières internationales à Tadoussac: de la concurrence selon la Ville de Baie-Comeau

La Ville de Baie-Comeau dénonce les propos de l'Association touristique régionale de Manicouagan (ATR) concernant les croisières internationales et demande à l'organisation de la reconnaître comme seule escale du Saint-Laurent sur son territoire. 

Un texte de Roxanne Simard

En janvier dernier, l'ATR de Manicouagan avait qualifié de complémentaire l'offre touristique de Tadoussac en matière de croisières internationales. Ces propos n'ont pas plu à la Ville de Baie-Comeau.

Dans une résolution adoptée lundi soir à la séance du conseil municipal, la Ville demande à l'ATR de cesser immédiatement de qualifier de complémentaire l'offre de Tadoussac, et ce, tant que Baie-Comeau sera la seule ville de son territoire reconnue officiellement par l'Association des croisières du Saint-Laurent.

Le maire de Baie-Comeau, Claude Martel, croit que Tadoussac devrait se concentrer sur son produit d'appel, les baleines, et laisser les croisières internationales aux trois autres ports reconnus sur la Côte-Nord.

Plus d'articles