Retour

D'autres retards et dépassements de coûts à prévoir sur l'île d'Anticosti

Les travaux de préparation du site de forage exploratoire prioritaire sur l'île d'Anticosti sont mis en veilleuse en raison de retards administratifs, déplore Pétrolia.

Un texte de Charles Alexandre Tisseyre

Ils devaient s'amorcer la semaine dernière, mais ne peuvent démarrer sans la fin d'une nouvelle consultation avec la communauté innue d'Ekuanitshit.

Ces retards pourraient engendrer des coûts supplémentaires de 2 millions de dollars et reporter le projet d'une année.

Le directeur des affaires publiques de Pétrolia, Jean-François Belleau, a exprimé les inquiétudes de l'entreprise dans une lettre envoyée la semaine dernière au secrétaire général du conseil exécutif du gouvernement du Québec.

Demande de modification du certificat

Le 8 août, l'entreprise responsable des travaux sur Anticosti a demandé à Québec une modification de son certificat d'autorisation pour déplacer le site de forage Jupiter. 

Selon Pétrolia, cette modification lui permettrait d'éviter de traverser une rivière à saumon et ainsi de minimiser les impacts environnementaux du forage, en plus de diminuer les coûts. 

La direction régionale du ministère de l'Environnement a répondu à l'entreprise qu'une consultation avec la communauté innue d'Ekuanitshit était nécessaire pour qu'il autorise ce changement, affirme Pétrolia.

Or, cette consultation s'est amorcée la semaine dernière, près de deux mois après que Pétrolia eut accepté cette nouvelle démarche.

Pétrolia estime par ailleurs que cette démarche additionnelle est inutile, puisque la communauté innue a déjà été consultée.

Elle croit que « cette situation soulève de sérieux questionnements sur les motivations sous-jacentes à ce manque de diligence du gouvernement et donc sur l'intégrité même du processus ». 

Report au printemps

L'entreprise s'inquiète désormais de devoir reporter les travaux de préparation sur le site de forage Jupiter au printemps prochain. 

Pétrolia devrait alors pomper de l'eau de la rivière à saumon Jupiter sur une plus courte durée afin de capter les quantités nécessaires pour réaliser ses travaux à temps.

Elle voulait plutôt réaliser la captation sur une plus longue période pour minimiser les impacts environnementaux. 

Le calendrier des travaux d'exploration des hydrocarbures sur l'île d'Anticosti a déjà été modifié par le passé. La fracturation hydraulique, qui devait avoir lieu l'été dernier, a finalement été repoussée à l'été 2017.

Par ailleurs, les Innus d'Ekuanitshit s'opposent fermement à ces travaux et comptent les bloquer. 

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque