Retour

D'ici 20 ans, un quart de la population aura plus de 65 ans sur la Côte-Nord

Des représentants d'organismes qui viennent en aide aux personnes âgées sont réunis à Sept-Îles afin de proposer des solutions pour améliorer leurs conditions de vie. Près de 80 personnes de toute la Côte-Nord participent à cette réunion. 

Le portrait statistique des conditions de vies des aînés sur la Côte-Nord révèle que de nombreux défis seront à relever dans les prochaines années.

La présidente de la Table de concertation des aînés de la Côte-Nord, Micheline Anctil, estime qu'il faut travailler pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées. 

Cette rencontre a aussi été l'occasion pour des organismes de la Côte-Nord de présenter des initiatives pour permettre aux aînés de rester dans leur milieu.

Parmi elles, il y a le service de popote roulante, qui offre un service de repas congelés à des résidents de Chevery, Tête-à-la-Baleine et La Tabatière. Les repas sont livrés en avion, des bénévoles les distribuent par la suite chez les résidents.

La présidente de la Table de concertation des aînés du Golfe-du-Saint-Laurent, Ghislaine Nadeau-Monger, affirme que d'autres communautés souhaitent recevoir ces repas.

En décembre, une entente sera signée entre les différents organismes afin d'améliorer concrètement les conditions de vie des aînés. 

Plus d'articles