Retour

De grandes attentes des élus de la Côte-Nord envers le budget de Québec

Les attentes des élus de la Côte-Nord sont grandes envers le budget du gouvernement du Québec qui sera présenté jeudi.

La mairesse de Forestville et présidente de l'Assemblée des MRC de la Côte-Nord, Micheline Anctil, espère que des mesures concrètes seront inscrites dans le Plan Nord et la Stratégie maritime pour soutenir l'innovation et l'économie de la région.

Micheline Anctil veut que le gouvernement passe de la parole aux actes. « Très peu de soutiens financiers sont précisés, dit-elle. On est rendus au-delà des vœux et des intentions. Il faut vraiment que ça se traduise dans des programmes de soutien aux communautés. »

Infrastructures

Le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, souhaite pour sa part des investissements dans les infrastructures. Il veut notamment qu'une somme soit octroyée dans le cadre du Plan Nord pour aider à la relance des activités à Pointe-Noire.

Selon lui, les régions comme la Côte-Nord ont écopé des mesures d'austérité du gouvernement Couillard.

« Le mur-à-mur fait extrêmement mal aux régions comme la nôtre qui est sur un vaste territoire. On un a territoire qui est 10 fois plus grand que la plupart des autres régions. J'espère qu'à travers le budget, on va voir certains efforts pour aider une région comme la nôtre. »

Quant à la mairesse de Port-Cartier, Violaine Voyle, elle attend la confirmation des montants associés au développement de la Stratégie maritime.

La Municipalité espère obtenir 20 millions de dollars pour la réfection de son quai, une somme qui sera puisée dans les 200 millions de dollars que Québec compte investir pour soutenir les projets d'infrastructures portuaires.

De plus, Violaine Doyle veut la confirmation du gouvernement pour mettre en oeuvre le projet de biocarburant.

L'opposition réclame une « véritable » politique de développement

Le député péquiste de René-Lévesque, Martin Ouellet, s'attend à ce que Québec donne des mécanismes aux régions pour stimuler leur économie.

Il veut aussi que le gouvernement présente une « véritable » politique de développement pour les régions. 

Il s'agit du troisième budget du ministre des Finances, Carlos Leitao. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine