Retour

De nouveaux outils pour prévenir la violence envers les enfants

Intimidation, violence physique ou verbale, les illustrations mettent en scène des personnages qui sont victimes et qui, par la suite, agissent de la bonne façon pour s'en sortir, comme en avertissant un adulte de confiance. Ces mises en situation peuvent servir à convaincre les petites victimes d’en parler à un proche.

Après la présentation, les enfants repartent avec un cahier à la maison pour que leurs parents puissent en discuter avec eux.

À Gaspé, l'école primaire St-Rosaire est le premier établissement de la Gaspésie à offrir ces nouveaux outils. Malena Morin et Zachary Lescelleur, tous deux élèves de première année, ont bien aimé leur atelier. « 

 J'ai appris qu'il faut se défendre avec des moyens. J'en avais appris un peu à la maternelle, mais j'en apprends plus ici », commente Malena. « Aussi on peut aller demander à un ami de venir nous aider », ajoute Zachary.

Les ateliers sont aussi offerts aux jeunes de niveau secondaire, mais ils prennent une importance particulière chez les élèves de première année, explique l'intervenante de l'organisme Espace, Gabrielle Neveu.

« Les enfants plus jeunes ont souvent moins de contacts à l'extérieur de la famille. Donc si jamais ils vivent une situation de violence familiale, ils auront moins de comparaisons pour comprendre que ce n'est pas normal de vivre ça », fait valoir M. Neveu.

Les écoles offrent sur une base volontaire les ateliers de l'organisme Espace. La direction de l'école Saint-Rosaire de Gaspé y voit un complément aux outils du ministère de l'Éducation. Pour les enseignants, souvent les premiers confidents, ça permet d'offrir une écoute plus efficace et des conseils plus judicieux.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?