Retour

De plus en plus de drones dans le ciel des Îles-de-la-Madeleine

Plusieurs drones ont été vus dans le ciel des Îles-de-la-Madeleine cet été, ce qui a provoqué des craintes pour la vie privée chez certains Madelinots.

La présence de touristes en quête d'images panoramiques pourrait expliquer cet engouement.

Claude Doiron, agent d'information de la Sûreté du Québec (SQ) pour la région, confirme qu'une plainte a été déposée.

Le citoyen avait réussi à attraper un drone qui s'était approché d'un commerce dans le secteur de Cap-aux-Meules. L'objet a été saisi et remis aux autorités policières. Après vérification, la SQ a conclu qu'il ne s'agissait pas d'un acte criminel.

M. Doiron affirme que le nombre de plaintes n'a pas augmenté pour autant. Selon lui, le fait que les drones sont maintenant vendus à prix abordables, à partir de 200 dollars dans les grandes surfaces, a pu faire en sorte que plus de touristes en ont apporté pour leurs vacances dans l'archipel.

La gestion de la réglementation des drones relève de Transport Canada, qui interdit de voler à moins de 9 kilomètres d'un aéroport et à plus de 90 mètres du sol. Les appareils doivent rester à bonne distance des humains et des animaux, des routes et des bâtiments.

D'après un reportage de Line Danis

Plus d'articles

Commentaires