Retour

De Sept-Îles à Saint-Boniface : la rencontre de Florent Vollant et Gérald Laroche

Une grande aventure de partage et de création débute entre Florent Vollant, auteur-compositeur-interprète innu de la Côte-Nord du Québec et Gérald Laroche, harmoniciste et artiste visuel métis du Manitoba.

Avec en commun la langue française et les cultures autochtones, les deux artistes collaborent à une oeuvre commune dans le cadre d'un projet d'échange culturel intitulé « Histoire, culture, métissage ».

Malgré les 3000 kilomètres qui séparent les régions respectives des deux artistes, ils s'inspirent d'éléments communs comme la nordicité et l'apport de leurs racines autochtones.

« Quand on a commencé à jouer avec de la musique, explique Gérald Laroche, déjà ces deux univers existent pour nous deux, alors on a juste à aller piger dans ces paysages-là, dans ce bagage-là, pis c'est là qu'on trouve nos idées, les étincelles qui peut produire un morceau de musique ou un conte ou quelque chose ».

Ça c'est la première étincelle. Je pense qu'on aimerait avoir un gros feu.

Gérald Laroche

Au cours des prochains mois, ils iront à la rencontre du territoire de l'autre pour s'inspirer de cette réalité. Le but ultime : partager le fruit de leurs efforts avec le public des deux régions.

« Il faut pas de limites, estime Florent Vollant. Il faut se permettre d'avoir des idées de grandeur. »

Le projet est chapeauté par la Salle Jean-Marc-Dion de Sept-Îles et le Centre culturel franco-manitobain à Winnipeg.

Selon un reportage de Geneviève Lapalme

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine