Retour

Décès d'un acteur majeur du développement régional

L'ex-président du Bureau d'aménagement de l'Est du Québec, Georges-Henri Dubé, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche à l'hôpital de Rimouski. Il avait 89 ans.

Originaire de Mont-Joli, Georges-Henri Dubé était notaire de profession. Il a été un acteur clé dans le développement régional dans les années 1960 et 1970, alors qu'il était à la tête du Bureau d'aménagement de l'Est du Québec (BAEQ).

Le BAEQ avait présenté en 1966 un plan d'aménagement de la région, qui contenait 230 recommandations, dont la plus spectaculaire concernait la fermeture de villages.

Toutefois, le Bureau est aussi à l'origine de projets comme le traversier de Matane, la cale sèche des Méchins, le parc national du Bic ainsi que les parcs industriels de Rivière-au-Renard, Paspébiac et Grande-Rivière.

Son ami et collaborateur, Robin D'Anjou, explique la vision qu'avait Georges-Henri Dubé du développement régional. « À l'époque, dans les années 1960, dans la région, le taux de chômage était assez élevé, les investissements étaient faibles, ajoute M. D'Anjou. Alors, il a travaillé avec des collègues au niveau du conseil d'orientation économique pour donner un coup de pouce au développement économique de la région. »

Un acteur important du développement régional

Alain Marcoux a été député péquiste de Rimouski de 1976 à 1985. Il a côtoyé Georges-Henri Dubé et a pu constater le rôle déterminant qu'il a joué dans la région.

Selon l'ancien politicien, à l'époque du notaire Dubé la région avait cumulé beaucoup de retard par rapport à d'autres territoires. « Dans beaucoup de régions, entre les années 50 et 65,66, il y avait eu beaucoup de développement et d'innovation et c'est comme si le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine échappaient à ce mouvement-là », se souvient-il.

Grâce au travail du BAEQ et à la direction du notaire Dubé, en quelques années, l'Est-du-Québec était entré dans la modernité.

Georges-Henri Dubé laisse dans le deuil sa conjointe et quatre enfants.

Plus d'articles