Retour

Décès d'un dirigeant de Roche à Gaspé : le coroner confirme le suicide

Un rapport du coroner confirme la mort par suicide du directeur général du bureau de la firme Roche à Gaspé.

Claude Lescelleur avait été retrouvé sans vie à sa résidence le 13 mai 2014 par des collègues de travail, inquiets de voir leurs appels et messages sans réponse. L'autopsie révèle que M. Lescelleur est mort à la suite d'une ingestion létale de médicaments.

Selon le rapport du coroner Jean-François Roy, l'homme traversait une période difficile en raison de difficultés personnelles.

La mort du directeur général de la firme Roche à Gaspé est survenue une semaine après une perquisition de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) au bureau d'ingénierie et à l'hôtel de ville de Gaspé dans le cadre d'une enquête sur le financement politique illégal au sein du Parti libéral.

À l'époque, l'enquêteur régional de la Sûreté du Québec Alain Bernier indiquait que la police n'avait pas déterminé de liens de cause à effet entre les deux affaires.

Toutefois, le coroner souligne dans son rapport que « le fait que son employeur fasse l'objet d'une enquête durant la période qui avait précédé son décès causait un grand stress à M. Lescelleur ».

Ingénieur, âgé de 51 ans, Claude Lescelleur travaillait pour Roche depuis 2006.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le secret derrière les trop longues douches de ce jeune homme...





Rabais de la semaine