Retour

Décès d'un dirigeant de Roche à Gaspé : le coroner confirme le suicide

Un rapport du coroner confirme la mort par suicide du directeur général du bureau de la firme Roche à Gaspé.

Claude Lescelleur avait été retrouvé sans vie à sa résidence le 13 mai 2014 par des collègues de travail, inquiets de voir leurs appels et messages sans réponse. L'autopsie révèle que M. Lescelleur est mort à la suite d'une ingestion létale de médicaments.

Selon le rapport du coroner Jean-François Roy, l'homme traversait une période difficile en raison de difficultés personnelles.

La mort du directeur général de la firme Roche à Gaspé est survenue une semaine après une perquisition de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) au bureau d'ingénierie et à l'hôtel de ville de Gaspé dans le cadre d'une enquête sur le financement politique illégal au sein du Parti libéral.

À l'époque, l'enquêteur régional de la Sûreté du Québec Alain Bernier indiquait que la police n'avait pas déterminé de liens de cause à effet entre les deux affaires.

Toutefois, le coroner souligne dans son rapport que « le fait que son employeur fasse l'objet d'une enquête durant la période qui avait précédé son décès causait un grand stress à M. Lescelleur ».

Ingénieur, âgé de 51 ans, Claude Lescelleur travaillait pour Roche depuis 2006.

Plus d'articles

Commentaires