Retour

Décès du « vagabond olympique » Albert Leblanc

Celui qui était surnommé « Le vagabond olympique » s'est éteint à l'hôpital de Maria à l'âge de 91 ans. Il s'est fait connaître pour s'être rendu à 12 jeux olympiques en vélo.

Un texte de Jean-François Deschênes

L'homme originaire de la Baie-des-Chaleurs a fait son premier voyage à bicyclette,en 1963, pour aller visiter sa sœur en France. C'est par la suite qu'il a décidé de poursuivre son voyage jusqu'à Tokyo, aux Jeux olympiques.

Albert Leblanc a accordé plusieurs entrevues au fil du temps. Voici un extrait d'entrevue accordée à Radio-Canada.

Un oncle légendaire

Pour son neveu et gérant, Jean-Guy Leblanc, le cycliste était une inspiration de courage et de détermination.

Jean-Guy Leblanc se souvient d'avoir attendu impatiemment les retours de voyage de son oncle « C'était une légende. Est-ce que c'était toujours vrai ? » se demande-t-il en riant, parce que ça n'a pas toujours été facile pour le globe-trotter. « Il s'est fait prendre au Maroc, en prison, ou en Amazonie dans des peuples où il a été gardé pendant quelques jours. C'est sûr que ce n'était pas toujours rose. Il ne faisait pas toujours l'argent qu'il voulait. »

Ses aventures lui ont permis de rencontrer des personnalités comme mère Thérésa, Jean-Paul II et Bill Clinton. Il a fait le tour du monde plusieurs fois.

Ses funérailles seront célébrées samedi à 10 heures, à l'église de Maria.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards