Retour

Déclaration sur les droits des peuples autochtones : Essipit salue l'adhésion du Canada

La communauté innue d'Essipit se réjouit qu'Ottawa appuie sans restriction la Déclaration sur les droits des peuples autochtones (DDPA).

La ministre des Affaires autochtones, Carolyn Bennett, en a fait l'annonce mardi au siège de l'Organisation des Nations unies (ONU), à New York.

La déclaration de l'ONU n'est pas juridiquement contraignante, mais elle énumère les droits des peuples autochtones dans le monde en matière de culture, de langues, d'éducation et de santé.

Pour Marc Chaloult, coordonnateur en communication et aux affaires publiques d'Essipit, cette adhésion à la déclaration représente un geste symbolique et important de la part du Canada.

Il estime que l'un des éléments les plus importants de cette déclaration est la notion de propriété décrite dans l'article 26.

Un changement d'attitude

Marc Chaoult constate par ailleurs un « changement de cap » à Ottawa avec l'arrivée au pouvoir du gouvernement Trudeau, même si, selon lui, les Premières Nations expriment toujours une méfiance. 

Il sent que le gouvernement « a vraiment l'intention d'admettre la vérité et de faire en sorte qu'il va y avoir réparation » envers les peuples autochtones.

Le coordonnateur aux affaires publiques d'Essipit rappelle que sa communauté est engagée dans une négociation avec Nutashkuan et Mashteuiatsh et les deux niveaux de gouvernement en vue de conclure un traité d'autonomie gouvernementale. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine