Retour

Déjà un an pour le Malbord de Sainte-Anne-des-Monts

La Blanche de Pratto, la Corne de brume, la Saint-Barnabé : les bières gaspésiennes sont nombreuses et l'offre continue à se diversifier. La cadette de ces microbrasseries, le Malbord de Sainte-Anne-des-Monts, célèbre son premier anniversaire cette fin de semaine.

Le choix du nom de la microbrasserie est très significatif pour les trois propriétaires, Félix Labrecque, Caroline L'Archevêque et Thierry Lafargue.

Les entrepreneurs ont mis deux ans à monter le projet. Il a fallu trouver l'endroit où loger et le rénover. Située dans l'ancienne épicerie Lévesque, la microbrasserie est rapidement devenue un incontournable pour les amateurs de bière de la région.

Une salle de brassage et beaucoup de projets

La rousse du Malbord et la blanche au chanvre ont d'abord été brassées chez Pit Caribou, à l'Anse-à-Beaufils et au Naufrageur, à Carleton-sur-Mer. L'équipe vient d'inaugurer sa propre salle de brassage, d'une capacité de 100 000 litres par année.

Les propriétaires entendent utiliser les produits locaux. « Je pense au chanvre, à l'avoine, aux petits fruits », précise Caroline L'Archevêque.

Le Malbord offrira sous peu cinq bières en cannettes et en fût, dont une blonde, une stout à l'avoine, et une IPA américaine. Dans les projets : une lager et une bière de glace.

D'après un reportage de Geneviève Génier Carrier

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine