Retour

Délais pour une mammographie : le bonnet d'âne pour Maria

Deux hôpitaux de l'Est du Québec n'ont pas atteint les normes fixées par le ministère de la Santé pour les délais d'une mammographie de dépistage.

Selon les données publiées en août dernier, les délais d'attente pour l'obtention d'une mammographie à titre préventif sont de 14 semaines à l'hôpital de Maria et de 14 à 26 semaines (soit 6 mois) à l'hôpital de Rimouski.

À l'hôpital de Maria, les délais d'attente qui étaient de 21 semaines l'an dernier sont en fait redescendus à 14 semaines cette année, ce qui constitue une amélioration.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie affirme que la population desservie par l'hôpital de Maria est plus nombreuse qu'ailleurs et qu'il est difficile de répondre à la demande. Depuis ces résultats, le CISSS a soumis un plan de redressement au ministère.

L'unité mobile de mammographie SARA a repris du service dans la Baie-des-Chaleurs et les heures de fonctionnement de l'appareil ont été augmentées.

Le CISSS de la Gaspésie espère que d'ici février, le délai pour une mammographie préventive sera raccourci à six semaines ou moins.

À Rimouski, la situation est moins alarmante que ce que laissent entendre à première vue les chiffres.

Bien que des femmes qui ont tenté d'avoir un rendez-vous vers la fin de l'été n'aient  pu obtenir immédiatement une date, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-St-Laurent confirme qu'elles ont finalement pu subir une mammographie de dépistage dans les délais prescrits, soit en moins de six semaines.

Par contre, l'évaluation du sondage réalisé en août par le ministère ne reflète pas la réalité, soutient le CISSS.

Au Québec, la cible de six semaines pour une mammographie de dépistage est respectée presque partout sauf dans une douzaine d'hôpitaux.

Ainsi, les délais d'attente de tous les autres hôpitaux du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie sont de six semaines et moins. C'est l'hôpital de Gaspé qui présente la meilleure performance, soit une seule semaine d'attente.


D'après les renseignements de Michel-Félix-Tremblay

Plus d'articles