Retour

Démission du ministre des Pêches : son successeur inspire confiance

La démission-surprise du ministre des Pêches, Hunter Tootoo, crée un peu d'incertitude au sein de l'industrie des pêches québécoises. Toutefois, le fait que son successeur Dominic LeBlanc provienne du Nouveau-Brunswick peut représenter un avantage, estime-t-on dans le milieu.

Un texte de Brigitte Dubé

D'autant plus que le député de Beauséjour sera assisté par un autre Acadien, le député d'Acadie-Bathurst, Serge Cormier, qui est secrétaire parlementaire du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne.

Selon le directeur de l'Association des chasseurs de phoques, Gil Thériault, l'industrie perd un ministre qui connaissait bien sa réalité. Bien qu'il doive recommencer avec un nouvel interlocuteur, M. Thériault se dit optimiste quant à son successeur.

De son côté, le directeur général de l'Association québécoise de l'industrie de la pêche, Jean-Paul Gagné, appréciait la neutralité et le travail du ministre Tootoo. Mais il voit aussi d'un bon œil la nomination de Dominic Le Blanc et de son adjoint Serge Cormier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine