Retour

Départ d'un anesthésiste à Matane : les gestionnaires se veulent rassurants

L'un des deux anesthésistes de l'hôpital de Matane, Jean-Luc Lemaître, quitte la région pour Rivière-du-Loup. Malgré ce départ, la direction du Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent assure que les services seront maintenus.

Un texte de Jean-François Deschênes

Le spécialiste était en poste au Centre hospitalier de Matane depuis la fin 2012 et part pour des raisons personnelles. Il continuera cependant d'oeuvrer au sein de l'hôpital, le temps que la direction lui trouve un remplaçant.

« Il va aller passer des semaines complètes à Matane. Et il y a un autre anesthésiste qui lui a décidé de retarder sa retraite. Le bloc opératoire continue d'offrir les mêmes services que normalement et l'objectif du CISSS, c'est de trouver un autre anesthésiste qui va pouvoir se rendre à Matane pour continuer d'offrir des services », indique Lise Chabot, porte-parole du CISSS.

Ce départ relance les inquiétudes au sujet de la fermeture du bloc opératoire à Matane, ce qui est fermement démenti par les autorités.

Craintes

Il y a quelques mois, syndicat, élus et citoyens s'inquiétaient de la centralisation, à Rimouski, de services comme l'ophtalmologie et l'orthopédie. Des ententes ont été conclues avec les médecins et de nouveaux modes d'organisation ont été mis en place pour assurer la continuité des services.

Des craintes avaient également été soulevées au sujet de la centralisation des blocs opératoires des hôpitaux d'Amqui et de Matane vers Rimouski. Le docteur Gaétan Barrette était intervenu lui-même pour assurer que les services seraient maintenus dans les régions.

D'après les informations de Sylvie Aubut

Plus d'articles

Commentaires