Retour

Dernier droit pour une eau plus claire à Baie-Comeau

Au début de 2018, les résidents de Baie-Comeau auront accès à une eau potable filtrée et traitée différemment qui coulera directement de leur robinet. D'ici là, les citoyens devront toutefois s'armer de patience puisqu'ils devront faire bouillir leur eau à quelques reprises.

D’après le reportage de Marlène Joseph-BlaisLa construction de l'usine de traitement de l'eau est presque terminée et les derniers travaux seront complétés au mois de décembre, près de deux ans après le début du chantier.

Après un premier traitement au bord de la rivière Manicouagan, l'eau entrera dans la nouvelle usine pour être d'abord filtrée et ensuite traitée à l'aide de produits chimiques.

L’ingénieur chargé du projet à la Ville, Mathieu Boily, explique que l’eau était anciennement pompée directement. « Il y avait un minimum de chloration, certains traitements qui étaient faits directement dans les stations de pompage, comme la station Manicouagan, station La Chasse. »

Les citoyens devraient remarquer certaines différences lorsqu'ils boiront l'eau qui coulera de leur robinet dans quelques mois. Selon le chargé de projet, il s'agit de trains membranaires qui servent à enlever les sédiments à l'intérieur de l'eau. Ceux-ci en affectent la coloration.

La Ville s'est aussi dotée d'un imposant réservoir qui contiendra l'eau nécessaire à la consommation de la population pendant 24 heures. Ce système prendra tout son sens en cas d’urgence, s'il est impossible de pomper l'eau de la rivière.

Encore d’importants travaux

D'ici 2018, de nombreuses conduites doivent être installées et reliées au nouveau bâtiment. Ainsi, les citoyens doivent s'attendre à de fréquentes interruptions de l'alimentation en eau potable dans les prochains mois.

Après les travaux, la rivière Manicouagan deviendra la source d’eau du secteur et remplacera ainsi le lac à La Chasse. Le coordonnateur des communications de la Ville, Mathieu Pineault, explique qu’il faut maintenant lier la nouvelle source à l’ancien réseau.

La mise aux normes du réseau d'eau potable de Baie-Comeau aura finalement coûté 60 millions de dollars, soit une dizaine de millions de moins que prévu.

Le quart de ce montant a été payé par la Ville, tandis que les gouvernements du Québec et du Canada ont assumé le reste de la facture.

Plus d'articles

Commentaires