Retour

Des archéologues en herbe à la recherche de vestiges à Pointe-aux-Outardes

Une trentaine de personnes se sont mises dans la peau d'un archéologue, mercredi, au Parc Nature de Pointe-aux-Outardes.

Les participants de tous les âges ont ratissé la plage à la recherche de traces d'occupation humaine du 19e siècle.

L'intéret de l'activité réside dans l'encadrement qui leur a été fourni par des archéologues qualifiés.

Des fragments de verre et de poterie ont notamment été trouvés, des matières qui pourraient avoir été utilisées à l'époque par des Amérindiens ou des Euro-Canadiens.

Armand Bacon, un adolescent de Pessamit, avoue son intérêt pour ce genre d'activité.

« Je pense que c'est une belle expérience quand même pour moi. C'est une première. [...] C'est quand même mes ancêtres aussi. »

Le jeune Mathias, 10 ans, de Trois-Rivières, a été surpris par la quantité d'objets variés que son excursion lui a révélé.

« On a trouvé des vieux morceaux de bois, genre de canot, on ne sait pas trop. On a trouvé des espèces de roches un peu bizarres. »

Les archéologues, les vrais, poursuivent leurs recherches pour une quatrième journée jeudi, avant de plier bagages avec leurs découvertes.

Un texte de Louis Garneau, avec les informations de Marlène Joseph Blais.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine