Retour

Des boisés privés de la Baie-des-Chaleurs ravagés par des entrepreneurs « sans scrupules »

Des élus de la Baie-des-chaleurs haussent le ton. Ils disent en avoir assez des coupes abusives sur les boisés privés de leur territoire, par des entrepreneurs sans scrupules. La MRC d'Avignon vient d'ailleurs de resserrer son règlement de contrôle intérimaire pour dissuader les récalcitrants. Ceux-ci se verront imposer de très lourdes amendes en cas de récidive.

Dans l'arrière-pays de Ristigouche-Sud-Est, par exemple, on trouve un secteur où les coupes à blanc ont transformé la forêt en paysage de désolation. Elles ont été effectuées par un entrepreneur du Nouveau-Brunswick, présent depuis une quinzaine d'années en Gaspésie, en vertu d'ententes avec les propriétaires de boisés privés.

Le règlement de la MRC interdit pourtant de couper les arbres sur plus de 4 hectares d'un seul tenant.

Une réglementation plus musclée

Selon le maire de Ristigouche-Sud-Est, François Boulay, l'amende imposée est insuffisante : de 1000 à 2000 dollars la première fois et 4000 dollars pour un récidiviste.

Toutefois, les choses devraient changer. La MRC d'Avignon vient de resserrer son règlement et les amendes seront beaucoup plus salées, explique le préfet, Guy Gallant.

Les coupes à blanc menacent l'intégrité des cours d'eau

Du côté des rivières à saumons, il est interdit de couper des arbres à moins de 60 mètres de la rive. Le Conseil de l'eau Gaspésie Sud, qui supervise 41 bassins versants, est préoccupé par le sujet puisque la végétation riveraine est une barrière de protection contre l'érosion.

À Ristigouche-Sud-Est, où l'eau potable est un grand enjeu, l'élimination d'une érablière a récemment a provoqué la colère du maire. Le prélèvement maximal de matière ligneuse aurait dû être de 30 % sur une période de 15 ans.

Si François Boulay n'hésite pas à dénoncer, d'autres maires ont refusé de s'exprimer publiquement par crainte de représailles. Ils disent avoir été intimidés par des entrepreneurs forestiers par le passé.

D'après un reportage de Pierre Cotton

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine