Plusieurs chirurgiens en provenance de divers hôpitaux du Québec ont accepté de combler l'absence des deux chirurgiennes de l'hôpital de Notre-Dame-du-Lac jusqu'en juin prochain.

En novembre, le Centre intégré de Santé et de Services sociaux (CISSS) avait indiqué que la région du Témiscouata risquait une interruption de services de plusieurs mois parce qu'une chirurgienne avait quitté la région et qu'une autre devait prendre un congé de maternité.

Même si le CISSS a trouvé plusieurs chirurgiens remplaçants, quelques journées sont encore à combler au cours de la période du 18 janvier au 1er février, du 9 février, et du 24 mai au 3 juin.

L'agence espère toujours pouvoir recruter les médecins manquants.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine