Retour

Des dirigeables pour transporter les terres rares dans le Nord québécois

Des dirigeables hybrides pourraient bientôt sillonner le ciel du Nord québécois en vertu d'une entente entre l'entreprise Minéraux rares Quest et Straightline Aviation.

Si cette entente se concrétise, elle permettra à l'entreprise Minéraux rares Quest de transporter du minerai de terres rares par la voie des airs à partir du site minier du complexe Lac Strange, dans le nord du Québec, vers Schefferville,

Les sept dirigeables, exploités par la compagnie Straightline Aviation, transporteraient d'abord les fournitures essentielles aux opérations minières, puis environ 200 000 tonnes de concentré de minerai de terres rares par année.

Minéraux rares Quest paiera donc environ 1,14 milliard de dollars sur une période de 10 ans à Straightline Aviation, ce qui inclut les coûts de carburant, pour que la compagnie exploite ces dirigeables.

Ces dirigeables hybrides, des LMH-1, ont été conçus par l'entreprise américaine Lockheed Martin. Ils peuvent transporter une charge de 20 tonnes et ont la capacité de se poser sur pratiquement n'importe quelle surface, y compris la neige et la glace, et ce sans avoir besoin d'une piste d'atterrissage.

Une solution tout indiquée

Les dirigeables représentent une solution tout indiquée pour l'emplacement éloigné du site, près de la frontière entre le Québec et le Labrador, où sera extrait le minerai de terres rares, croit le président du conseil d'administration de Minéraux rares Quest, Pierre Lortie.

Compte tenu du poids du concentré de minerai de terres rares, qui est plus léger que celui d'autres minéraux, la construction d'un chemin de fer n'était pas nécessaire, indique Pierre Lortie.

La construction d'une route de plus d'une centaine de kilomètres a également été écartée en raison de son coût évalué à près de 350 millions de dollars, de son impact environnemental et de la complexité de négocier avec les différents acteurs impliqués, dont des communautés inuits.

Le minerai de terres rares sera donc acheminé à Schefferville par la voie des airs puis transporté par train jusqu'à Sept-Îles où il sera expédié par bateau au site de raffinage à Bécancour dans le Centre-du-québec.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?