Retour

Des élèves de Témiscouata-sur-le-Lac vont à l'école en autobus électrique

L'électrification des transports suscite de plus en plus d'intérêt dans l'Est du Québec. Deux annonces dans ce domaine ont eu lieu jeudi. Au Témiscouata, une compagnie de transports a fait l'acquisition du premier autobus scolaire complètement électrique. Pendant ce temps, le Cégep de Rivière-du-Loup lance un nouveau programme de formation dans ce domaine.

Des élèves du Témiscouata peuvent depuis quelques semaines aller à l'école dans le tout premier autobus complètement électrique dans l'Est du Québec. La compagnie Transports Claude Perron, de Témiscouata-sur-le-Lac, en a fait l'acquisition il y a quelques semaines.

Le propriétaire, Pascal Ouellet, souhaite que d'ici cinq ans, 20 à 25 % de ses autobus soient propulsés par l'électricité.

« C'est sûr que présentement on le voit plus dans Dégelis, Notre-Dame, Cabano et Saint-Louis parce que c'est plus près de mon atelier et plus facile pour la recharge », dit-il.

Facilement reconnaissable par ses pare-chocs bleus, l'autobus suscite beaucoup de curiosité. Mis à part un tableau électronique qui montre la charge des batteries, le véhicule est en tout point similaire aux autobus à essence. Sous le capot, le moteur électrique est alimenté par quatre batteries sous l'autobus.

Éventuellement, Pascal Ouellet pense installer une borne de recharge dans le secteur de Cabano pour mieux servir la région. Dans des conditions optimales, l'autobus peut avoir une autonomie de 120 kilomètres.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine