Retour

Des élus de l'Est ébranlés par les attentats de Paris

Quelques élus de l'Est du Québec ont tenu à réagir publiquement aux attentats meurtriers survenus vendredi à Paris. Dans l'ensemble, leurs sentiments sont partagés entre l'indignation et la compassion.

La Ville de Matane a mis ses drapeaux en berne. La municipalité veut ainsi témoigner son appui à la France, ainsi qu'aux citoyens d'origine française qui vivent dans la région.

Le maire, Jérôme Landry, éprouve à la fois de la colère envers les auteurs des attentats, mais de la compassion pour les victimes. Il invite la population à garder la tête froide et à faire preuve d'empathie envers les gens touchés par la crise.

De son côté, le maire de Rimouski, Éric Forest, a envoyé un message de solidarité, au nom des citoyens, pour les Français ébranlés par la tragédie.

Quant au député d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Rémi Massé, il se dit attristé et choqué, mais il ne semble pas enclin à céder à la terreur.

Il offre ses condoléances aux familles des victimes et un prompt rétablissement aux blessés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine