Retour

Des élus de l'Est ébranlés par les attentats de Paris

Quelques élus de l'Est du Québec ont tenu à réagir publiquement aux attentats meurtriers survenus vendredi à Paris. Dans l'ensemble, leurs sentiments sont partagés entre l'indignation et la compassion.

La Ville de Matane a mis ses drapeaux en berne. La municipalité veut ainsi témoigner son appui à la France, ainsi qu'aux citoyens d'origine française qui vivent dans la région.

Le maire, Jérôme Landry, éprouve à la fois de la colère envers les auteurs des attentats, mais de la compassion pour les victimes. Il invite la population à garder la tête froide et à faire preuve d'empathie envers les gens touchés par la crise.

De son côté, le maire de Rimouski, Éric Forest, a envoyé un message de solidarité, au nom des citoyens, pour les Français ébranlés par la tragédie.

Quant au député d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Rémi Massé, il se dit attristé et choqué, mais il ne semble pas enclin à céder à la terreur.

Il offre ses condoléances aux familles des victimes et un prompt rétablissement aux blessés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine