Retour

Des élus de la Gaspésie font une contreproposition au transporteur Kéolis

Les MRC du Rocher-Percé et de la Côte-de-Gaspé ont fait une contre-proposition à Keolis Canada. Le transporteur demande 35 000 $ pour rétablir la desserte entre Grande-Rivière et Gaspé pour maintenir son service.

Même si les détails de la contre-proposition demeurent secrets, les élus ont accueilli froidement la demande initiale de Keolis. La préfète de la MRC de Rocher-Percé Nadia Minassian trouve discutable l'idée de donner autant d'argent public à un transporteur privé.

À titre comparatif, la MRC de Manicouagan a versé 7 000 $ à Intercar pour maintenir la desserte entre Sept-Îles et Havre-Saint-Pierre, les deux villes sont séparées par plus de 200 kilomètres alors qu'entre Grande-Rivière et Gaspé il n'y a qu'une centaine de kilomètres.

Les élus de la Gaspésie espèrent le retour de Kéolis pour la saison estivale. Les autocars de Keolis ne s'arrêtent plus à Percé depuis janvier 2015.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine