Retour

Des élus insatisfaits du déneigement de la route 185

Des maires des MRC de Rivière-du-Loup et du Témiscouata critiquent les opérations de déneigement du ministère des Transports du Québec (MTQ) sur la route 185. De nombreuses personnes se seraient d'ailleurs plaintes au ministère depuis le début de l'hiver.

Les critiques sur le déneigement et le déglaçage de la chaussée surviennent alors qu'un accident sur la route 185 a causé la mort de deux femmes vendredi dernier.

Selon le maire de Saint-Honoré-de-Témiscouata, Richard Dubé, les élus et de nombreux résidents du secteur ont fait des plaintes au ministère.

M. Dubé dit avoir abordé le sujet du déneigement avec le député Jean D'Amour lors de la rencontre des maires sur l'avancement des travaux de la phase 3 de l'autoroute 85 il y a quelques semaines.

En ce moment, il y a plus de neige que toute l’année passée de tombée, alors il faut s’ajuster en conséquence. Si ça en prend du personnel ou des camions de plus, qu'ils s’ajustent. Faut pas essayer de sauver de l’argent au détriment de vies.

Richard Dubé, Saint-Honoré-de-Témiscouata

De son côté, le ministère des Transports assure qu'il fait tout en son pouvoir pour assurer le déneigement adéquat de la route 185 et de l'autoroute 85.

On ne peut pas faire disparaître la neige dès le moment où elle apparaît sur la chaussée, mais les camions sont en action du début des précipitations jusqu’à ce que la chaussée soit complètement dégagée.

Miryam Leclerc, porte-parole du ministère des Transports de la Mobilité durable et de l'Électrification des Transports du Québec

La porte-parole indique d’ailleurs que 280 interventions supplémentaires ont eu lieu cette année dans ce secteur en comparaison avec l’année dernière. Les interventions représentent le nombre de fois que les camions de déneigement sortent pour dégager la route.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine