Retour

Des étudiants saoudiens scrutent le lac Pohénégamook à la loupe

Quatorze étudiants universitaires venus d'Arabie Saoudite cartographient le lac Pohénégamook dans le cadre d'un programme de stage du Centre interdisciplinaire de développement en cartographie des océans (CIDCO), basé à Rimouski.

Pendant trois semaines, les jeunes saoudiens ont la possibilité de mettre leurs connaissances en cartographie en pratique. Le résultat de leur travail pourrait servir aux chercheurs en hydrographie de la province et à la municipalité de Pohénégamook.

Le programme de stage permet aux étudiants de se familiariser avec le travail d'hydrographe sur le terrain, de la collecte de données à l'élaboration de cartes sous-marines.

Pour cartographier le lac Pohénégamook, ils sondent le fond avec de l'équipement installé à bord du bateau. Une fois dans le bureau de l'équipe, les données sont compilées et analysées.

Leur travail pourrait fournir des données utiles pour le milieu de la recherche, mais aussi pour la Ville de Pohénégamook. « La Ville aussi est intéressée à avoir la carte pour tout simplement pouvoir mettre de futures infrastructures, comme des quais, des ponts ou des choses comme ça », explique l'hydrographe Coralie Monpert.

Avant d'arriver à Pohénégamook, les étudiants ont cartographié les environs de la marina de Rimouski. Le programme de stage de six semaines permet aussi de financer un programme de formation à distance développé par le CIDCO.

D'après le reportage de Louis Lahaye-Roy.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine