Retour

Des feux de circulation devant la Fromagerie des Basques en 2018

Des feux de circulation seront installés sur la route 132 devant la Fromagerie des Basques de Trois-Pistoles en 2018. Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports en a fait l'annonce mardi soir à la population locale.

Un texte d’Édith Drouin

Au cours de la dernière année, de nombreux citoyens se sont plaints de l’aménagement d’une traverse piétonnière entre les deux commerces de la Fromagerie des Basques. Ils jugent que la nouvelle signalisation est dangereuse, cause la confusion et entraîne des bouchons de circulation.

Pour remédier au problème, Québec aura recours à des feux de circulation dits intelligents.

La priorité ira à la circulation des automobilistes sur la 132, mais les feux de circulation pour sortir du stationnement des commerces seront activés par le mouvement d’un véhicule. Les lumières pour les piétons se déclencheront également sur demande et les virages à gauche seront protégés.

Le secteur sera quant à lui réaménagé, avec l'ajout de nouveaux îlots physiques des deux côtés de la route.

Les travaux commenceront au printemps 2018, s’arrêteront pendant la période estivale et se termineront à l’automne suivant. En attendant, des brigadiers-signaleurs seront embauchés pour gérer la circulation dans le secteur au cours de l’été 2017.

Des investissements de plus d'1 M$

Le coût du projet est estimé à plus d'un million de dollars, dont 300 000 $ pour les feux de circulation. Québec assumera la plus grande partie de la facture. Les feux de circulation seront toutefois financés à la hauteur de 50 000 $ par la Municipalité de Notre-Dame-des-Neiges et de 100 000 $ par la Fromagerie des Basques.

Un investissement qui pourrait être payant, selon le maire de la petite municipalité.

Il souligne par ailleurs que la Fromagerie des Basques n’a jamais bénéficié d’aide financière de la municipalité sous forme, par exemple, de congé de taxes et que le commerce est une source de revenus important pour la région.

Les résidents satisfaits

Le plan du ministère des Transports n’a rencontré que très peu d’opposition mardi soir.

Certains ont évoqué qu'ils auraient préféré le prolongement de l’autoroute 20, mais ont concédé que l’installation de feux de circulation était, pour l’instant, la meilleure solution.

Six autres solutions étudiées par Québec ont été rejetées, dont celle d'une passerelle aérienne au-dessus de la route 132.

Le ministère des Transports a expliqué qu’une telle construction aurait coûté des millions de dollars, aurait été difficile à entretenir et que les piétons ne l'auraient pas nécessairement utilisée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine