Retour

Des filles en bikini pour promouvoir la Gaspésie : « sexiste » et « archaïque »

Une vidéo pour promouvoir la Gaspésie est jugée sexiste et rétrograde par plusieurs internautes. On y voit trois femmes vêtues d'un attirail folklorique hawaïen en train d'accueillir et de chouchouter l'animateur de la capsule.

Un texte de Léa Beauchesne

Il s’agit du premier épisode de la troisième saison de l’émission Les trésors cachés de la Gaspésie, diffusée par la chaîne Évasion.

La vidéo fait découvrir différents lieux et paysages gaspésiens en compagnie de l’animateur et concepteur de l’émission, Tommy Ferlatte.

Celui-ci fait mine d’arriver dans une contrée lointaine où des femmes en bikini le massent et lui servent des cocktails. À la fin, l’une d’entre elles retire son haut de maillot de bain et le lance à l’animateur.

« Malaisant »

Malgré les paysages mis en valeur par les images, ce que plusieurs internautes retiennent par contre de l’émission, c’est que le corps de la femme semble être utilisé comme outils de vente.

Sur Facebook, ils ont entre autre qualifié le produit vidéo de « profondément machiste », « sexiste », « malaisant », « dégradant » et « innaceptable ».

Interviewée par Maude Rivard à l’émission Au cœur du monde, Mireille Chartrand de la Table de concertation des groupes de femmes de la Gaspésie a affirmé que la vidéo est bel et bien sexiste.

Elle espère aussi que Tourisme Gaspésie, partenaire et présentateur officiel de l’émission, y pensera à deux fois avant de s’associer à des capsules de ce genre.

Pas de mauvaises intentions

Tommy Ferlatte a quant à lui expliqué que le but de la capsule était de faire un parallèle satirique entre Hawaii et la Gaspésie.

Il explique que chaque capsule débute de façon humoristique et que celle-ci a été réalisée dans le même esprit.

En aucun cas, son équipe et lui n’avaient l’intention de dépeindre négativement les femmes, affirme-t-il.

Lorsqu’on lui demande s’il comprend comment les capsules peuvent être perçues comme sexistes et dégrandantes, Tommy Ferlatte hésite avant de répondre « oui et non ».

Il ajoute que la vidéo visait même à dénoncer en quelque sorte les clichés rencontrés dans les pays comme Hawaii.

Tommy Ferlatte se désole aussi que des membres de son équipe aient reçu des messages intimidants à la suite de la publication de la capsule.

Archaïque et sexiste

Nous avons demandé à Marc Lessard, un concepteur-rédacteur pour l’une des plus grande boîte de publicité de Montréal, ce qu’il pensait du concept.

Ses premiers mots ont été « archaïque et sexiste ». Celui qui passe ses journées à tenter de trouver des manières de vendre efficacement des marques doute de l’efficacité d’un tel concept.

Tourisme Gaspésie associé au produit

Tourisme Gaspésie a quant à elle retiré la vidéo de son mur Facebook après avoir reçu des commentaires négatifs.

Une auditrice a transmis à Radio-Canada un échange de courriels qu’elle a eu avec l’organisation et dans lequel elle a souligné son malaise face à la capsule.

L’organisme touristique se dit navré de lui avoir déplu, mais souligne que « le concept représente dans son ensemble une façon originale de mettre de l’avant notre région, interpelle nos clientèles cibles et représentait donc une belle occasion de promotion pour Tourisme Gaspésie. »

Une douzaine de capsules seront diffusées dans les prochaines semaines. Les Hawaïennes ne s’y trouveront pas.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine