Les glaïeuls, vous connaissez? Ces grandes fleurs qui poussent en épi sont maintenant cultivées à Sainte-Luce. L'entreprise Les Fraisières du Nord Est, spécialisée dans la culture des petits fruits, vient de se lancer dans la production des glaïeuls afin de prolonger la saison.

Un texte de Julie Tremblay avec la collaboration de Paul Huot

Sur la rue Saint-Pierre Ouest, à Sainte-Luce, les glaïeuls rouges, violets, blancs, jaunes ou roses côtoient depuis cet été les champs de fraises et de framboises de Ronaldo Bouchard et Anne Levesque.

Selon eux, leur culture se marie bien avec celle des petits fruits, puisque les glaïeuls atteignent leur maturité au même moment que les framboises, et fleurissent jusqu'en septembre :

« On a la fraise et la framboise, et ça venait compléter la framboise dans nos productions », explique Ronaldo Bouchard.

Anne Lévesque ajoute que le glaïeul est une fleur qui n'est pas difficile à cultiver, à condition de disposer d'un sol bien drainé. Ce type de plante exige peu d'interventions du producteur, explique-t-elle :
br /« On coupe à la base lors de l'apparition de deux ou trois fleurs et on met ça en chambre froide ensuite on va livrer. C'est tout simple. Ça ne demande vraiment pas beaucoup d'interventions. »

bUne fleur qui ne flétrit pas rapidement/b

Afin se satisfaire les consommateurs, les producteurs voulaient cultiver une fleur qui dure longtemps. C'est le cas du glaïeul, qui peut survivre facilement en pot pendant deux semaines si on le coupe à la base tous les jours.

Pour cette première année, le couple devrait produire 6000 glaïeuls. Ils espèrent les écouler chez les fleuristes et dans les supermarchés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine