Retour

Des impacts d'un déversement pétrolier dans le Saint-Laurent pendant 10 ans

Les impacts d'un déversement pétrolier sur le fleuve Saint-Laurent pourraient persister jusqu'à 10 ans sur l'environnement marin et terrestre, selon une étude de l'Institut des sciences de la mer de Rimouski.

Un texte de Patrick Bergeron

Les auteurs d'une étude de l'ISMER en sont arrivés à ces conclusions à la suite d'une analyse des impacts environnements de 5 déversements pétroliers d'envergure dont celui de l'Exxon Valdez.

L'un des chercheurs associés à l'étude, le professeur à la retraite, Émilien Pelletier, refuse d'être alarmiste. Selon lui, les risques d'un accident pétrolier majeur sur le fleuve ne sont pas considérables, mais il ajoute qu'ils ne sont pas nuls.

Toujours selon cette étude, une telle catastrophe pourrait remettre en cause la survie et la reproduction des bélugas. La quantité de pétrole déversé, sa nature, l'endroit et la saison où il surviendrait seraient tous des facteurs qui pourraient avoir un impact sur la population de ce mammifère marin.

Selon le professeur retraité de l'ISMER, Émilien Pelletier, un déversement pétrolier ne ferait qu'ajouter aux nombreux stress que vit déjà la population de bélugas du fleuve.

L'étude a été menée à la demande du gouvernement du Québec dans le cadre d'une vaste analyse qu'il a commandée sur toute la question des hydrocarbures. Cette évaluation environnementale stratégique fera l'objet de consultations publiques au cours des prochaines semaines.

D'après les informations de Denis Leduc

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine