Retour

Des manifestants autochtones bloquent l'accès à l'usine GDS à Pointe-à-la-Croix

Une cinquantaine de manifestants autochtones de la communauté micmaque de Listuguj bloquent depuis mardi matin l'accès à l'usine transformation de bois GDS de Pointe-à-la-Croix.

Les dirigeants de la communauté de Listuguj sont en discussion avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs pour l'obtention d'un permis de couper un lot supplémentaire de bois.

Pour y avoir droit, ils doivent obtenir un tel permis chaque année. Ils doivent alors payer un montant forfaitaire au gouvernement.

Toutefois, selon le Ministère, ils ne l'ont pas payé dans les deux dernières années.

Québec refuse donc de leur accorder un nouveau permis. De leur côté, les autochtones réclament que les permis leur soient accordés gratuitement en vertu de leurs droits ancestraux.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine