Retour

Des manifestants dénoncent des projets industriels en Gaspésie

Le Groupe Environnement Vert Plus (EVP) trouve inacceptable que les projets gaspésiens d'envergure ne soient pas soumis au filtre du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE).

Un texte de Jean-François Deschênes avec la collaboration de Léa Beauchesne

Sept manifestants se sont présentés au bureau du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques à Sainte-Anne-des-Monts ce matin. Ce qui devait être une manifestation s'est plutôt transformé en discussion avec des membres du bureau ministère.

« On est inquiet ! », exprime la militante Catherine Beau-ferron, qui explique du même souffle que son groupe aimerait avoir plus d'informations sur certains projets.

Elle donne l'exemple d'Orbite à Cap-Chat.

Plus d'articles

Commentaires