Retour

Des marguillers mettent en demeure la Fabrique Saint-Germain

Les trois marguillers qui ont été exclus du Conseil de Fabrique après leur élection viennent de mettre en demeure la Fabrique Saint-Germain à Rimouski.

Ils soutiennent qu'ils ont été bâillonnés parce qu'ils veulent conserver la cathédrale de Rimouski comme lieu de culte alors que le clergé n'en veut plus.

En expédiant une mise en demeure, ils souhaitent ainsi être réintégrés dans leur fonction.

Notre élection a été légale et je ne vois pas pourquoi on a été tassés parce qu’on veut garder la cathédrale.

Victor Lepage, marguiller

Je crois qu’on est lésés et on veut justement être reconnus à 100 % comme marguillers.

Jean-Charles Lechasseur, marguiller

Les marguillers affirment qu’ils utiliseront d’autres moyens pour arriver à leur fin si cette stratégie échoue.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine