Retour

Des mesures pour favoriser l'embauche de travailleurs nord-côtiers sur les grands chantiers

Québec dévoilera jeudi les détails du projet pilote pour favoriser l'embauche régionale des travailleurs de la construction nord-côtiers sur les chantiers régionaux.

Un texte de William Phénix

Hydro-Québec et le ministère des Transports incluront des clauses pour favoriser l'embauche de travailleurs locaux dans deux contrats qui seront octroyés prochainement.

D'une part, Hydro-Québec vise une augmentation d'environ 20 % du nombre actuel de travailleurs régionaux pour un contrat, dont l'appel d'offres sera lancé d'ici le 31 mars. L'entrepreneur recevra une compensation financière s'il atteint cette cible. 

De son côté, le ministère des Transports du Québec prévoit introduire une mesure obligatoire pour favoriser l'embauche régionale dans un premier contrat. L'entrepreneur devra démontrer au MTQ qu'il a embauché des travailleurs de la Côte-Nord.  

Emploi-Québec offrira aussi des formations aux travailleurs pour améliorer leurs compétences ou en acquérir de nouvelles, selon les besoins du marché de l'emploi.

Un projet pilote attendu

Ces mesures font suite aux travaux du Comité sur l'embauche de la main-d'œuvre régionale, formé l'été dernier. La Société du Plan Nord, les élus de la Côte-Nord, les syndicats, la Commission de la construction du Québec et Hydro-Québec, entre autres, y participaient.

En juin 2015, des centaines de travailleurs de la construction avaient érigé des barrages routiers sur la route 138. Ces derniers, menés par Bernard Gauthier, représentant syndical de la FTQ-Construction sur la Côte-Nord , demandaient d'être favorisés sur les grands chantiers de la région.

Plus d'articles

Commentaires