Retour

Des mouches spécialement conçues pour le bar rayé

La pêche au bar rayé est prolongée jusqu'au 31 octobre dans le sud de la Gaspésie. Et un monteur de mouches professionnel a conçu deux appâts auxquels ce poisson chouchou, semble-t-il, ne pourra pas résister. 

La pêche au bar rayé connait un vif succès depuis son retour en 2014. Un engouement qui a incité Jean-Yves Blais à fabriquer deux mouches qui imiteraient à la perfection le lançon, ce petit poisson dont se nourrit principalement le bar rayé.

« Mais moi, ce que je ne savais pas, c'est que la couleur du lançon, qui vit au chenal, dans les estuaires, change d'un environnement à l'autre. Quand j'ai lancé ma mouche, j'ai vu les bars qui couraient après, c'est là que j'ai vu qu'elle était bonne », explique-t-il. .

Jean-Yves Blais fabrique des mouches à pêche depuis 40 ans. Une passion qui l'a même mené à un record Guinness en 1990 pour avoir reproduit à la perfection tous les insectes aquatiques du Québec.

« J'ai déjà monté 30 000 mouches par année. Mais aujourd'hui, ce n'est plus la quantité qui m'intéresse, mais la qualité », confie-t-il.

Notre équipe a donné rendez-vous à Jean-Yves Blais pour s'assurer qu'il ne contait pas une histoire de pêcheur. Avec trois bars rayés pêchés en seulement 15 minutes, difficile de ne pas lui donner raison.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine