Retour

Des Nord-Côtiers offrent du chocolat local à Pâques

Pour plusieurs Nord-Côtiers, Pâques est l'occasion par excellence pour offrir des gâteries sucrées. À la confiserie La Mère Michèle de Baie-Comeau, les propriétaires remarquent une augmentation de l'intérêt des consommateurs pour les chocolats fabriqués localement.

Un texte de Marlène Joseph-Blais

Au cours des derniers jours, les visiteurs ont été nombreux à franchir la porte du commerce de la rue de Puyjalon. « Les gens viennent plus qu'avant », reconnaît le copropriétaire, Claude Côté.

La Mère Michèle est d'abord reconnue pour ses chocolats fins. Les fondants que l'on retrouve à l'intérieur, dont ceux à l'argousier et à la chicoutai, sont fabriqués sur place.

Réflexe local

Croisées dans la boutique, dimanche, Marie-Ève Tremblay et sa fille Alycia faisaient des emplettes de dernière minute.

« On a pris des bonbons, parce qu'on a déjà acheté des chocolats hier, mais on s'est rendu compte qu'il nous manquait des surprises! », raconte la mère qui visite régulièrement le commerce.

Lapins et compagnie

À Pâques, les structures de chocolat moulées sont toutefois les plus populaires. Il y a les traditionnels lapins et autres animaux, mais les propriétaires de la confiserie essaient aussi de combler les désirs particuliers des clients.

Il y en a qui veulent des motos en chocolat ou des gros camions, par exemple. Quand les moules existent, on essaie de répondre à la demande.

Le copropriétaire reconnaît que la fin de semaine de Pâques est une période très importante pour son commerce. « Pâques, c'est le chocolat, comme la Saint-Valentin. C'est les deux plus grosses périodes », dit Claude Coté.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine