Retour

Des parents « protègent leur école » à Sainte-Anne-des-Monts

Trois manifestations reliées au mouvement provincial « Je protège mon école » ont eu lieu lundi matin, en Gaspésie. À Sainte-Anne-des-Monts notamment, des parents d'élèves de l'école de l'Anse se sont joints au mouvement.

Selon l'organisation, une cinquantaine de personnes ont formé une chaîne humaine devant l'établissement durant une trentaine de minutes.

L'organisateur de la manifestation et membre du conseil d'établissement, Yan Larouche, demande un rétablissement du financement parce que les compressions du gouvernement touchent les services aux élèves. « Année après année, on voit justement qu'on obtient de moins en moins de ressources pour les élèves en difficulté », a-t-il commenté.

Trop de manifestations?

Lundi et mardi, les organismes communautaires de la province dénonceront aussi les compressions du gouvernement. Ces mouvements s'ajoutent aux autres jours de grève prévus les 12 et 13 novembre par les travailleurs de la fonction publique et parapublique.

Yan Larouche espère que ces nombreuses manifestations ne dilueront pas le message qui est lancé. « Nous notre message, c'est de protéger l'école publique. [...] Sauf que nous, on ajoute notre voix à tous ceux qui trouvent qu'il y a nécessité de réinvestir dans l'école et dans les services aux élèves. On espère que notre voix sera entendue aussi », a-t-il mentionné.

Outre l'école de l'Anse, l'Escabelle de Cap-Chat et l'école Aux mille ressources de Saint-Alphonse avaient confirmé leur participation.

Plus d'articles

Commentaires