Retour

Des parents suggèrent la réouverture de l'école Sainte-Agnès Sud

Quelque 25 parents se sont réunis à l'école du Grand-Pavois à Rimouski, jeudi soir, pour trouver des solutions aux mesures de révision des quartiers scolaires proposées par la Commission scolaire des Phares.

Les participants souhaitent, entre autres, que les dirigeants évaluent la possibilité d'utiliser le bâtiment de l'école Sainte-Agnès Sud pour y déplacer leurs enfants.

Plusieurs d'entre eux ont partagé leurs inquiétudes face aux changements qu'envisage la Commission scolaire des Phares, notamment concernant le bien-être des enfants et la logistique du transport.

Je trouve que c'est inconcevable de demander à des enfants de maternelle de changer d'école deux fois en deux ans.

On fait déjà, nous, un compromis, d'envoyer nos enfants à l'école Sainte-Agnès. C'est beaucoup d'autobus, [...] 100 minutes par jour, et à ça, maintenant, on veut déplacer la maternelle au Grand-Défi dans Rimouski-Est, tout ça avec un transfert d'autobus dans la cour d'école à Sainte-Agnès...

Le soutien des élus

Quelques élus municipaux ont aussi exprimé leur inquiétude quant aux conséquences de ce transfert d'élèves d'une école à l'autre. La municipalité de Sainte-Luce a par ailleurs déjà entrepris des démarches pour défendre son école.

L'un des conseillers municipaux, Bertrand Lechasseur, souhaite que les parents et les élus se coordonnent pour faire pression auprès du ministère de l'Éducation et de la Commission scolaire des Phares.

On vient voir pour le début ici, c'est leur première réunion. On a déjà des moyens d'entrepris, on a une page Facebook. On a une pétition en ligne qui est démarrée à Sainte-Luce alors on vient voir si on ne peut pas aider ou coordonner les actions.

Bertrand Lechasseur, conseiller à la municipalité de Sainte-Luce

Pour sa part, la conseillère du district Rimouski-Est, Cécilia Michaud, était aussi présente à la rencontre. Elle dit souhaiter accompagner les parents dans leurs démarches.

« C'est important qu'on se mobilise parce qu'il y a plusieurs questions qui n'ont pas de réponse, donc c'est important qu'on ait des réponses à ces questions-là pour voir plus clair dans ce sujet-là. »

Une consultation publique aura lieu à ce sujet le lundi 12 décembre. La Commission scolaire rendra sa décision finale le 16 janvier 2017.

Plus d'articles