Retour

Des pavillons de l'hôpital de Rimouski en mauvais état, mais pas « dangereux », selon le CISSS

Plus de 20 % des bâtiments hospitaliers du Québec inspectés par le ministère de la Santé sont en mauvais ou en très mauvais état, dont deux au Bas-Saint-Laurent. C'est ce que révèlent les résultats des inspections des bâtiments diffusés par le ministère de la Santé.

Dans la région, le Centre hospitalier régional de Rimouski est considéré en mauvais état et le Centre de réadaptation du Centre de santé et des services sociaux de la Mitis, construit il y a 50 ans, est jugé en très mauvais état.

Le directeur des services techniques au Centre intégré de santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent, Martin Legault, précise que ces classements ne veulent pas dire que les bâtiments en question sont dangereux pour le public.

À Rimouski, la toiture et les fenêtres devront être remplacées dans le pavillon C. Au Centre de réadaptation de la Mitis, des investissements seront dédiés aux revêtements extérieurs et intérieurs du bâtiment.

« Pour le pavillon de la Mitis, c'est qu'on doit investir un montant qui dépasse la valeur du bâtiment comme tel », explique Martin Legault.

Au Bas-Saint-Laurent, 14 millions de dollars par année sont investis pour rénover les bâtiments dédiés aux soins de santé.

D'après les informations de Caroline Cyr.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine