Plusieurs personnes, des touristes ou même des résidents de la région, critiquent le manque de précision des prévisions météorologiques dans l'Est du Québec.

Un texte de Richard Lavoie avec la collaboration de Jennifer Boudreault

Selon eux, les médias d'information ont peine à les informer sur la température qu'il fera.

.« C'est dur de savoir on s'habille comment, on s'habilles-tu en long, en court? On s'habille en court et finalement on gèle toute la journée », déplore M. Girouard.

Le conseiller municipal du Bic, Marc Parent,  déplore lui aussi le manque de précision des prévisions diffusées dans les médias.

« Vendredi, on a vraiment eu une période de canicule. On parle de plus 30, plus 31 ressentie. Ce qui est préoccupant c'est que durant la totalité de cette période-là  les températures indiquées nous donnaient des indices de 13 ou 14 degrés Celsius, dénonce-t-il.

Selon lui, ce manque de précision est néfaste pour l'industrie touristique de la région.

Marc Parent affirme que les touristes peuvent changer de destination s'ils ont des prévisions météorologiques inexactes.

Quant aux prévisionnistes, Météo Média admet qu'il reste encore du travail à faire pour ce qui est des prévisions dans l'Est du Québec.

Environnement Canada admet pour sa part que les températures sont plus froides à Pointe-au-Père où se trouvent les stations météorologiques, mais elle soutient que cet emplacement est crucial pour les navigateurs.

Plus d'articles

Commentaires