Retour

Des programmes spécialisés pour assurer la survie de l’école de Saint-Eugène-de-Ladrière

La petite école primaire Lavoie à Saint-Eugène-de-Ladrière souhaite offrir des programmes spécialisés pour assurer sa survie. L'établissement ne compte plus que 25 élèves.

La communauté de Saint-Eugène-de-Ladrière se mobilise pour sauver son école primaire. Elle propose d’offrir des programmes spécialisés, comme du sport et de l’anglais intensif, pour attirer des élèves des écoles primaires avoisinantes.

On essaie de ramener des élèves dans l’école pour que l’école soit vivante pis qu’on puisse permettre le maintien de l’école dans le village de Saint-Eugène.

Michaël Fiola, directeur par intérim de l'École Lavoie

Le maire du village, Gilbert Pigeon, explique que l’école a déjà perdu sa classe d’âge préscolaire en raison du nombre requis de six élèves.

On ne voudrait pas perdre d’autres élèves, il faudrait même en ajouter et pour en ajouter et en attirer, il faut qu’il y ait au moins quelque chose de nouveau.

Gilbert Pigeon, maire de Saint-Eugène-de-Ladrière

Avec le vieillissement de la population, les jeunes familles se font de plus en plus rares dans la région.

Un sondage pour déterminer les besoins

Un sondage a été envoyé aux parents des écoles primaires de Saint-Valérien, Saint-Fabien, du Bic, ainsi que de Saint-Eugène.

Les parents ont jusqu'au 13 janvier pour répondre au sondage. Quelque 300 familles ont reçu l'invitation d'y participer et une soixantaine y ont répondu jusqu’à maintenant.

La Commission scolaire des Phares souhaite offrir le programme choisi à compter de septembre 2017.

D'après les informations d'Isabelle Damphousse

Plus d'articles

Commentaires