Retour

Des services d'orthopédagogie au privé en Gaspésie

Les compressions budgétaires en éducation ont pour effet de limiter les services d'orthopédagogie dans les écoles. Lisa Leblanc a décidé d'y remédier en lançant sa propre entreprise à Maria.

Un texte de Brigitte Dubé

D'après une entrevue réalisée par Isabelle Larose à l'émission « Au coeur du monde »

Même si elle attend la confirmation de l'Association des orthopédagogues, Lisa Leblanc serait vraisemblablement la seule de sa profession à offrir ses services au privé en Gaspésie. Elle est du moins la seule à s'afficher comme tel.

Après l'obtention de son baccalauréat en adaptation scolaire et sociale, il y a trois ans, Lisa Leblanc avait de la difficulté à dénicher un poste. « Il est rare que les orthopédagogues soient remplacés dans le secteur public, en raison des compressions budgétaires », indique-t-elle.

Les orthopédagogues effectuent le travail que les enseignantes n'ont pas le temps de faire, résume-t-elle. Ils adaptent le matériel et se concentrent sur les difficultés d'apprentissage des élèves.

Selon Lisa Leblanc, l'attente est longue avant d'obtenir un diagnostic.

Lisa Leblanc ajoute que les parents qui l'ont contactée se disent bien conscients que les enseignantes font le maximum, compte tenu du nombre d'élèves de plus en plus élevé dans les classes. Ils n'ont pas de temps pour aider les élèves en difficulté. Pour eux, le privé est une option plus rapide. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine