Retour

Des températures automnales en juillet à Sept-Îles

La grisaille, la pluie et le froid affectent Sept-Îles depuis quatre jours, qui a enregistré lundi un record de 10,5 degrés Celcius, battant le précédent record, qui datait de 1912.

La mercure a oscillé entre 10 et 12 degrés durant toute la semaine. Or, selon Environnement Canada, la température moyenne maximale est de 20 degrés pour cette période-ci de l'année.

Depuis lundi, il est tombé 62 millimètres de pluie, dont 36 millimètres mercredi, alors que la ville reçoit en moyenne 100 millimètres de pluie en juillet.

Le temps maussade n'a pas empêché les amateurs de golf de pratiquer leur sport favori. « Je ne raterai jamais une journée de golf ! », lance un golfeur.

L'employé du Club de golf Sainte-Marguerite, Bertrand Boudreau, indique que les mordus demeurent au rendez-vous. « C'est ceux qui travaillent et qui veulent jouer durant leur journée de congé, ou ce sont des retraités qui n'ont pas joué depuis quatre ou cinq jours », explique-t-il.

Début de la saison des petits fruits

Malgré la pluie qui est tombée depuis le début de la semaine, les Septiliens pourront cueillir leurs premières fraises dès samedi. 

« Heureusement que ce n'est pas trop mûr à ce moment-ci, parce qu'avec la semaine de pluie qu'on a eue, les fruits auraient probablement pourri au lieu d'être cueillis », souligne la propriétaire des Jardins de Gallix, Josée Picard.

Environnement Canada prévoit des températures plus chaudes pour le week-end ce qui fera le bonheur des Septiliens et des Nord-Côtiers. 

Plus d'articles

Commentaires