Retour

Des traces de l'homme datant de plus de 6000 ans à Kegaska

Un inventaire archéologique à Kegaska a révélé des traces de l'occupation humaine sur la Basse-Côte-Nord qui dateraient de 6000 à 8000 ans.

À la demande de la municipalité Côte-Nord-du-Golfe-Saint-Laurent, Archéo-Mamu Côte-Nord a sondé des sites au potentiel archéologique. La communauté de Kegaska projette de construire une infrastructure d'accueil touristique. La mission de l'équipe d'Archéo-Mamu consistait à localiser les vestiges et à déterminer s'ils sont menacés par le projet.

Selon le directeur d'Archéo-Mamu Côte-Nord, François Guindon, le sondage sur l'île de Kegaska a dévoilé la présence de campements, des pointes de projectiles intactes et des centaines d'éclats de taille de pierre.

Toutefois, les sondages ne suffisent pas à documenter un site, selon l'archéologue.

« L'inventaire nous donne des données très, très fragmentaires. En fait, ça nous permet de dire qu'il y a effectivement un site. Sauf que là, on veut savoir qu'est-ce qu'il y a d'autres autour. Donc une fouille, avant que l'infrastructure soit construite, pourrait être envisagée », a-t-il souligné.

Les recherches ont été réalisées en collaboration avec le conseil de la nation innue de Natashquan.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine