Retour

Desserte hivernale de la Basse-Côte-Nord : un million de dollars pour trois voyages

Radio-Canada a appris que les trois voyages de la desserte maritime en période hivernale de l'île d'Anticosti et de la Basse-Côte-Nord ont coûté plus de 1 million de dollars la saison dernière.

Selon un document obtenu en vertu de la Loi sur l'accès à l'information, 75 passagers ont bénéficié du service l'hiver dernier, ce qui représente un montant de 15 000 $ par personne. Près de 510 tonnes de matériel ont aussi été transportées.

La desserte maritime hivernale ne fait pas partie du contrat qui lie la Société des traversiers du Québec au Groupe Desgagnés le reste de l'année. Le service a été prolongé l'année dernière ce qui a engendré des coûts supplémentaires.

Des pistes de solutions

Les élus de la Basse-Côte-Nord privilégient d'autres options pour assurer un meilleur service à la population. Ils jugent imprévisible et inefficace la desserte maritime hivernale du Bella Desgagnés.

Le maire de Gros-Mécatina, Randy Jones, croit qu'il en coûterait la moitié pour transporter des gens et des denrées par avion.

Par avion et par bateau

Pour sa part, la députée péquiste de Duplessis, Lorraine Richard, croit qu'il est impossible de tout acheminer par avion. Elle favorise les voies maritime et aérienne pour la desserte de la Basse-Côte-Nord et l'île d'Anticosti durant l'hiver.

« Je privilégie une desserte aérienne qui serait un complément du transport maritime », souligne-t-elle.

Un plan attendu

Par ailleurs, les résidents de l'île d'Anticosti et de la Basse-Côte-Nord attendent toujours la décision du ministre des Transports, Robert Poëti, au sujet du plan à long terme de la desserte maritime.

Robert Poëti était de passage en septembre en Basse-Côte-Nord avec le ministre délégué aux Transports, Jean D'Amour, pour faire le point sur les solutions envisagées. Ils se sont engagés à présenter un plan à long terme pour la desserte maritime.

Un porte-parole du ministère des Transports affirme qu'un plan sera annoncé bientôt sans donner plus de précisions.

Plus d'articles

Commentaires