Retour

Desserte hivernale : deux ministres en Basse-Côte-Nord

Les ministres Robert Poëti et Jean D'Amour ont rencontré lundi des élus régionaux pour discuter de la desserte hivernale de l'île d'Anticosti et de la Basse-Côte-Nord. Ils ont fait le point sur ce dossier à Chevery.

Les discussions devaient porter sur les propositions soumises au ministère des Transports (MTQ) pour le désenclavement hivernal de ces secteurs. 

Le MTQ a reçu neuf mémoires d'élus et d'intervenants locaux à la suite d'une consultation lancée cet été

Le ministre des Transports, Robert Poëti, soutient qu'aucune des recommandations ne fait l'unanimité.

Les élus de la Minganie veulent une desserte maritime hivernale de la Moyenne-Côte-Nord, indépendante de celle en Basse-Côte-Nord. Ils souhaitent aussi une desserte aérienne pour l'île d'Anticosti toute l'année.

Pour sa part, la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent, en Basse-Côte-Nord, demande une analyse complète du transport maritime. Les élus aimeraient qu'elle porte sur les coûts du transport des marchandises et la fréquence des voyages du navire de ravitaillement.

Robert Poëti mise sur un partenariat avec les élus pour trouver une solution au désenclavement de l'île d'Anticosti et de la Basse-Côte-Nord.

De son côté, le ministre délégué aux Transports et à l'Implantation de la stratégie maritime, Jean D'Amour, assure la volonté du gouvernement dans ce dossier. 

Le ministre des Transports, Robert Poëti, soutient qu'une décision sera prise au cours des prochains jours.

Plus d'articles

Commentaires