Retour

Deux candidats en lice pour succéder à Micheline Pelletier

D'après les informations de Geneviève Génier Carrier

L'ancien conseiller municipal et maire suppléant, Simon Deschênes, et un citoyen du secteur de Tourelle, Denis Paquette, tenteront de se faire élire.

Tous deux s'opposent à la chloration de l'eau potable.

Simon Deschênes croit qu'il est important de miser sur la diversification de l'économie et d'attirer de jeunes familles, entre autres par la réfection des infrastructures récréatives, telles la maison de la culture et l'aréna.

Il indique que les finances de la Ville s'améliorent et que le déficit se résorbe peu à peu.

La qualité de vie en Haute-Gaspésie est là. Nous avons la montagne et la mer à proximité. Il faut miser là-dessus.

Simon Deschênes, candidat

M. Deschênes dit aussi miser aussi sur un certain dynamisme qui s'installe à Sainte-Anne-des-Monts. « C'est ce qui fait qu'on va garder des familles et qu'on va en accueillir des nouvelles », avance-t-il.

Le fardeau fiscal, cheval de bataille de Denis Paquette

De son côté, Denis Paquette pense que la création d'emploi passe par de nouvelles industries et par le tourisme.

Il mise aussi sur l'allongement de la piste de l'aéroport municipal.

Mais son cheval de bataille principal, c'est le fardeau fiscal.

Les citoyens ont subi d’énormes hausses de taxes depuis trois ans et ils en souffrent. Ces hausses de la valeur des maisons, on ne peut pas les changer, mais le taux de taxation, on peut le geler.

Denis Paquette, candidat

Denis Paquette juge que sa ville est belle, mais dévitalisée. « Il manque d'emploi pour les gens qui veulent travailler. Et il faut que les dossiers avancent », presse-t-il.

Le candidat élu à la mairie assumera un mandat de 10 mois, soit jusqu'aux prochaines élections municipales, en novembre 2017.

Plus d'articles