Retour

Deux chefs traditionalistes micmacs s'opposent aux travaux pétroliers de Junex

Les chefs des Conseils traditionnels des 1er et 7e Districts de Mi'kma'ki, Suzanne Patles et Gary Metallic exigent un moratoire sur les travaux d'exploration de Junex. Ils veulent ainsi affirmer leurs droits et titres ancestraux sur le territoire occupé par la pétrolière.

Mme Patles ajoute sa voix à celle de Gary Metallic qui avait déjà manifesté son appui au mouvement anti-pétrole, lancé le 6 août. Des opposants masqués ont érigé une barricade et ont bloqué durant quelques jours l’accès au puits Galt no4, avant que les policiers démantèlent les installations et arrêtent une personne.

En parallèle, près de la route 198, des sympathisants et environnementalistes ont aménagé un campement, sans toutefois nuire à la circulation. Ils demandent eux aussi la fin des travaux pétroliers, et occupent toujours ce site aujourd'hui.

Gary Metallic songe à utiliser les tribunaux pour déloger les pétrolières.

Les Conseils traditionnels micmacs se distinguent des Conseils de bande, reconnus par les gouvernements. À la différence de M. Metallic, la chef de la communauté micmaque de Gespeg, Manon Jeannotte, s'était dissociée formellement de l'occupation du site de Junex.

Plus d'articles

Commentaires