Retour

Deux députés lancent un cri du coeur pour la Gaspésie

Deux députés péquistes de la Gaspésie demandent au gouvernement libéral d'en faire plus pour leur région. Lors d'une interpellation à l'Assemblée nationale vendredi, Gaétan Lelièvre et Sylvain Roy ont interrogé le ministre responsable de la Gaspésie, Sébastien Proulx, pendant près de deux heures.

Un texte d’Édith Drouin

Le transport est au coeur des préoccupations des députés de Gaspé, Gaétan Lelièvre et de Bonaventure, Sylvain Roy.

Les deux péquistes reprochent au ministre la stagnation du dossier de la mise à niveau du chemin de fer, deux ans après que Québec en eut fait l'acquisition.

L’absence d'un train de marchandises est nuisible au développement des entreprises de la région, selon les députés. M. Roy fait notamment allusion à la situation de la compagnie LM Wind Power, qui en a besoin pour déplacer ses éoliennes.

Au cours de l'interpellation, la question du développement éolien a d'ailleurs été abordée, de même que celle du réseau routier, du transport aérien et de la réduction budget de développement régional.

Cliquer ici ou sur l'image pour entendre certains échanges lors de l'interpellation en Chambre

Manque de consensus

De son côté, le ministre responsable de la région, Sébastien Proulx, dit travailler sur le dossier du transport ferroviaire, autant pour un train de marchandises qu’un train de passagers.

Le ministre affirme que les investissements ont été retardés, en raison de l'absence de consensus parmi les élus régionaux, l'automne dernier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine