Retour

Deux jours de grève dans les hôpitaux et les écoles du Bas-Saint-Laurent

La deuxième vague de grèves tournantes des employés du secteur public touche le Bas-Saint-Laurent jeudi et vendredi. Selon le Front commun, 12 584 syndiqués de la région sont en grève, dans les milieux de l'éducation, de la santé, des services sociaux et de la fonction publique.

Le Front commun a lancé cette deuxième série de grèves tournantes pour dénoncer la lenteur des négociations et les dernières offres gouvernementales, déposées vendredi dernier. Ces propositions ont été rejetées du revers de la main par les syndicats qui les ont qualifiés de « poudre aux yeux ».

Les services essentiels à la population sont assurés. Ainsi, l'urgence, les soins intensifs et coronariens sont entièrement maintenus dans les hôpitaux. Pendant ce temps, les employés des autres services effectuent, à tour de rôle, leur tour de grève pour assurer la continuité des soins et des services.

Une grande marche est prévue à partir de 9 h 30 devant le Cégep de Rimouski. De leur côté, les membres de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la aanté et des services sociaux (APTS) prévoient un piquet de grève devant l'hôpital d'Amqui.

Une troisième vague de grève nationale est prévue si l'impasse persiste dans les négociations les 1er, 2 et 3 décembre.

À l'échelle du Québec, le Front commun regroupe 400 000 syndiqués du secteur public.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine